Tistou, les pouces verts

  • Tistou les Pouces Verts, Henri Sauguet, Maîtrise et Orchestre de Radio France, Sofie Jeanin: direction. (Rôle du Valet Carolus)

Edition Billaudot
Enregistré en 2012 à Radio France.

934447247_MML

Extrait


Description du CD:

Revue de presse
Sujet : Tistou est un enfant heureux entouré d’un père et d’une mère aimants. Il a un don extraordinaire : tout ce qu’il touche se couvre de fleurs d’un simple geste avec les pouces. C’est ainsi que du chèvrefeuille pousse sur la prison, des fleurs dans les quartiers déshérités, dans le zoo et même sur le lit d’hôpital d’une petite fille malade. La vie de Mirepoil est toute transformée.
Commentaire : Grâce à son don merveilleux, Tistou a l’art de transformer ce qui est laid en quelque chose de beau, ce qui est triste en quelque chose de gai. Avec la simplicité et la naïveté qui caractérisent l’enfance, il amène les adultes à réfléchir et à abandonner les idées toutes faites sur le monde qui les entoure.
Ce superbe conte philosophique publié pour la première fois en 1957 et réédité par Gallimard, s’adresse aussi bien aux enfants qui peuvent le lire comme une belle histoire qu’aux adultes qui auront un regard nouveau sur le monde. Comme Maurice Druon fait dire à Tistou qui s’adresse à son poney :  » J’ai découvert quelque chose d’extraordinaire ! Les fleurs empêchent le mal de passer « . Un classique aussi précieux que  » le Petit Prince « .

Présentation de l’éditeur
Tistou est un petit garçon qui n’admet pas que les grandes personnes lui expliquent le monde à l’aide d’idées toutes faites. Et comme il ouvre -c’est la vertu essentielle de l’enfance- un œil neuf sur les êtres et sur les choses, il met souvent en déroute le raisonnement des grandes personnes qui ont le jugement faussé par les lunettes de l’habitude. Tistou vit heureux dans la Maison-qui-brille, avec Monsieur Père et Madame Mère, ses parents riches et beaux, et son poney Gymnastique. Le petit garçon est renvoyé de l’école parce qu’il s’y endort…Mais Tistou a un don : il a eu la chance de naître avec le pouvoir magique de changer le monde de la plus belle façon qui soit, avec les fleurs. Même la guerre n’y résistera pas… ni la fabrique de canons de Monsieur Père !L’humour et la poésie d’un classique de la littérature pour enfants.
Quatrième de couverture
«- Mais puisqu’on n’avait pas mis de graines, Monsieur Moustache, d’où viennent ces fleurs ?- Mystère… mystère…, répondit Moustache.Puis, brusquement, il prit entre ses mains rugueuses les petites mains de Tistou, en disant : – Montre-moi donc tes pouces !Il examina attentivement les doigts de son élève, au-dessus, au-dessous, dans l’ombre et dans la lumière.- Mon garçon, dit-il enfin après mûre réflexion, il t’arrive une chose aussi surprenante qu’extraordinaire. Tu as les pouces verts.»Tout l’humour et la poésie d’un classique de la littérature pour enfants.

 

Ténor